La lecture limiterait la démence

La lecture, la bête noire des africains…

L’Afrique est victime d’un fléau terrible: l’ignorance de la lecture, de toutes les sortes de lecture.

Les activités intellectuelles comme la lecture permettraient pourtant de conserver un cerveau en bonne santé et diminueraient de ce fait les risques de démence et d’Alzheimer.

Mettons nous à la lecture…

s’informer c’est prévenir…

Votre team DDH

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *