Cameroon-Douala

00237 697564085

Germany-Bremen

0049 17622393246

Email Address

contact@dedihealth.com

Quelle est la conduite à tenir face à un diagnostic de Diabète Mellitus ?

Au vu de la précarité qui règne dans l’arrière-pays et du coût élevé des prestations sanitaires, aller chez le médecin est une corvée, voire un luxe, mais qui reste cependant indispensable. Le médecin est généralement reconnu dans les couloirs par sa blouse blanche et ses horaires de travail assez atypiques. Il est aussi adulé pour son talent de «sauveur» et il a un grand impact sur la relation médecin-patient. Dans son exercice médical, il lui revient la charge d’annoncer de quoi souffrent les patients après les résultats des examens ou après une consultation: c’est le diagnostic.

Le diagnostic se définit selon Larousse comme le temps de l’acte médical permettant d’identifier une maladie à partir de ses symptômes. Il est donc question d’identifier une maladie à partir des symptômes présents (latents et manifestes) chez le patient par extension, analyse des causes d’une situation, ou jugement porté sur la maladie en question. L’annonce d’un diagnostic peut être fatale pour un patient. L’instant de l’annonce est donc un moment à préparer psychologiquement tant chez le médecin que chez le patient ainsi que sa famille.

Ce petit instant de suspense et d’attente peut basculer d’un moment d’angoisse à un moment de choc, lié à la peur de mourir. De fait, autant en ce qui concerne la peur de la mort, il ne s’agit pas fondamentalement de peur de mourir mais bien plus : la peur d’affronter la vie avec un nouveau statut, face aux réalités sanitaires et économiques actuelles et précaires en Afrique Subsaharienne.

Dans cette situation, certaines informations restent incomprises. Il est donc nécessaire, et même primordial d’établir une communication verbale et non-verbale, empathique, et adéquate entre le duo, dans le respect de la personnalité, la culture, les croyances et les désirs du patient.

Dès lors, le médecin est-il très scientifique dans son langage ? Est-il émotionnel ? Prononce-t-il un discours brutal ? dispose-t-il de suffisamment de temps et de tact ? va-t-il tenir compte des antécédents médicaux du patient? Quelle est sa manière de communiquer ? Le patient quant à lui, a-t-il une bonne capacité de compréhension ? Comment reçoit-il le message du médecin traitant ? Est-il seul ou accompagné ?

Un diagnostic annoncé de manière brutale peut faire basculer la vie du patient. La fragilité qui traverse son corps à ce moment précis ne lui permet pas de raisonner correctement. Aussi, il aura sans doute du mal à s’adapter, et à retrouver un équilibre.

Après l’annonce du diagnostic, le désespoir se lit dans le regard du malade, et tout lui semble perdu d’avance. Le diagnostic fraichement annoncé ne fait pas directement l’objet d’une inquiétude, mais plutôt l’impact que la maladie ainsi que le traitement auront sur sa vie quotidienne.

Autour du diagnostic se cachent des informations précieuses qui accompagneront le malade durant sa période de convalescence.  Ces Informations, souvent non traitées, finiront à la poubelle, surtout si la conversation était très scientifique ou très émotionnelle.

L’annonce d’un diagnostic, et surtout d‘une maladie chronique comme le diabète, est un exercice médical difficile, qui demande beaucoup de tact chez le médécin traitant. Aussi, recevoir une telle nouvelle n‘est pas toujours une fatalité. Dans l’information du médecin, il y a un appel, celui d’interpeler le malade à faire désormais plus attention à sa santé. Un traitement est ensuite prescrit, et le patient devient le maître de son destin.

Quelle serait donc la conduite à tenir face à un diagnostic du Diabète Mellitus ?

Laissez passer vos émotions et trouvez ensuite des réponses aux 10 questions suivantes:

  1. Quel est mon âge actuel? Et que représente t-il pour mon état actuel?
  2. Qu’est-ce que le diabète, et quel est son impact sur mon quotidien?
  3. Depuis combien de temps ai-je cette maladie?
  4. Quelles sont les conséquences directes et indirectes liées au diabéte?
  5. Quels sont mes antécédents médicaux? Hypertension? AVC? Calculs renaux? Obésité? Autres? Si vous êtes une femme, êtes-vous enceinte?
  6. Quels sont mes habitudes alimentaires?
  7. Y a t-il dans ma famille une personne atteinte de diabète?
  8. Quel est mon hygiène de vie (Cigarette? Alcool? Sport?) ?
  9. Quel sont les différents traitements qui existent, indiqués pour le diabète et lequel est adapté à mon cas?
  10. Quel est le spécialiste à contacter pour la prise en charge ?

Il faut noter que le traitement du diabète s’articule autour de deux points principaux, les médicaments et le mode de vie hygiéno-diététique. Ceci passe également par l’éducation et le suivi du malade, malheureusement souvent inexistants dans ce contexte.

En clair, trois choses sont à retenir:

  1. Un diagnostic bien annoncé encourage le patient à vivre.
  2. Une information comprise et bien traitée peut sauver des vies.
  3. Une bonne prise en charge évite les complications aiguës et chroniques du diabète

Auteure: Carine Mendom; Associée de recherche en Santé publique et soins infirmiers

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

5 thoughts on “Quelle est la conduite à tenir face à un diagnostic de Diabète Mellitus ?”

  1. I simply could not go away your site prior to suggesting that I really enjoyed the usual info an individual provide on your guests? Is gonna be back continuously in order to inspect new posts. Jacquie Baryram Severin

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *